• Antibiotique
    /1

    Un antibiotique1 (du grec anti : « contre », et bios : « la vie ») est une molécule naturelle ou synthétique qui détruit ou bloque la croissance des bactéries. Dans le premier cas, on parle d'antibiotique bactéricide et dans le second cas d'antibiotique bactériostatique. Un même antibiotique peut être bactériostatique à faible dose et bactéricide à dose plus élevée.

    Un grand nombre d'antibiotiques sont des molécules naturelles, fabriquées par des micro-organismes : des champignons ou d'autres bactéries. Ces dernières les produisent pour éliminer les bactéries concurrentes avec lesquelles ils sont en compétition dans leur biotope.

    Read more
  • Automedication danger
    /1

    L’automédication est définie comme la prise de médicaments sans avis médical.

    Favorisée par l’accès facile à l’information via les médias presse, Internet et la publicité, cette pratique tend à se généraliser sans que les concernés ne se doutent des méfaits, voire des risques qu’entraîne l’acte de se soigner seul.

    Quels sont les dangers de l’automédication ?

    L’automédication : une pratique qui se généralise

    La pluspart des personnes avouent avoir recours à l’automédication plus ou moins fréquemment.
    Ils disent se soigner seul dans les cas les plus bénins : rhinite, mal de dos, migraine, maux d’estomac.
    Même si certaines personnes du milieu médical estiment que l’automédication comporte des bienfaits, comme responsabiliser les personnes sur les médicaments et les soins, désengorger notre système de santé..., se soigner seul demeure une pratique dangereuse ayant ses limites.

    Read more
  • Biologie
    /1

    La biologie est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou ayant vécu). Toutefois la distinction entre organismes vivants et non vivants est parfois difficile et la détermination de l'objet spécifique de la biologie n'a rien d'évident.

     

    Read more
  • Comment conditionner mes médicaments en cas de déplacement ?
    /1

    En cas de déplacement, des règles de conditionnement doivent être respectées pour une meilleure conservation :

    • les médicaments devant être conservés entre 2 et 8 degrés doivent être transportés dans des emballages isothermes réfrigérés
    • les médicaments devant être conservés entre 25 et 30 degrés doivent être transportés dans un sac isotherme non réfrigéré

    A noter : Il est déconseillé de transporter vos médicaments dans le coffre de votre voiture et leur exposition au soleil doit être limitée.

    Read more
  • Conservation des médicaments : le stockage et le recyclage des médicaments
    /1

    Nous sommes nombreux à avoir une armoire à pharmacie pleine de médicaments non utilisés. Connaissez-vous les conditions de conservation des médicaments ?

    Savez-vous qu’il existe une filière d’élimination et de recyclage des médicaments usagés et périmés ?

    Voici un focus sur les bons gestes et les bonnes habitudes à adopter concernant le stockage et le recyclage des médicaments.

    Comment stocker les médicaments pour une meilleure conservation ?

    Idéalement, vos médicaments doivent être stockés dans une pièce tempérée, à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité. Des pièces comme la salle de bain ou la cuisine sont donc à proscrire.

    La conservation des médicaments au quotidien

    Le mode de conservation d’un médicament diffère d’un remède à l’autre. Il est important de lire les consignes afin de connaître la température à laquelle il doit être stocké.

    • au réfrigérateur ou dans une chambre froide entre 2 et 8 degrés

    Sous peine de s’abîmer, ces médicaments ne doivent pas rester trop longtemps à température ambiante. Ils doivent être remis au frais sans délai après utilisation.

    • entre 25 et 30 degrés

    Ces médicaments ont une plus grande tolérance aux changements de température. Ils peuvent supporter des pics de chaleur de quelques jours (jusqu’à 40 degrés) sans être endommagés.

    A noter que ce cela est valable pour des conditions de conservation normales, c’est à dire dans une armoire à pharmacie.

    • à température ambiante

    Ces médicaments ne craignent pas les grands changements de température. Ils peuvent supporter une température constante de 40 degrés durant six mois consécutifs.

    Les modalités de stockage des médicamentssont indiquées sur les emballages et dans les notices d’utilisation. Elles doivent impérativement être respectées afin de préserver la qualité des médicaments et de leurs effets thérapeutiques.

    Il s’agit également d’éviter tout risque pour votre santé et celle de vos proches : l’utilisation d’un médicament mal conservé peut causer des effets indésirables.

    A savoir :

    • Il peut arriver qu’un médicament ne comporte aucune indication sur son emballage. Dans ces cas, c’est la conservation à température ambiante qui prévaut.
    • Certains médicaments, tels que les suppositoires ou les crèmes, sont plus sensibles que d’autres aux changements de température. Leur aspect et leur forme peuvent changer. Si vous constatez un changement de forme, il est préférable de ne plus utiliser le médicament.
    • Conservez toujours les produits dans leur emballage d’origine avec leur notice d’utilisation.
    Read more
  • Médicament
    /1
    Read more
  • Pharmacie
    /1

    La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant à la fois le remède et le poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode d'action, à la préparation et à la dispensation des médicaments. Cette dispensation prend en compte les interactions médicamenteuses possibles entre les molécules chimiques ou bien encore, les interactions avec des produits comestibles. Elle permet également la vérification des doses et/ou d'éventuelles contre-indications. C'est à la fois une branche de la biologie, de la chimie et de la médecine.

    Read more
  • Pharmacie
    /1
    Read more
  • Présentation et missions
    /1

    La Direction de la Pharmacie et du médicament a pour mission la conception, la mise en œuvre et le suivi de la politique et des programmes dans le domaine de la pharmacie, du médicament.

    Elle est chargée à ce titre :

    • d’élaborer les textes législatifs et réglementaires relatifs à la pharmacie, aux médicamentsaux substances vénéneuses, à l’alcool, aux laboratoires d’analyses de biologie médicale, aux réactifs de laboratoires d’analyses médicales, et aux dispositifs médicaux et de veiller à leur application ;
    • de rassembler et d’exploiter toutes les informations relatives à la pharmacie et au médicament dans leurs différents aspects ;
    • de réglementer l’exercice des professions pharmaceutiques, de contrôler les établissements pharmaceutiques de fabrication et de distribution en gros de médicaments, les officines de pharmacie, les pharmacies publiques et privées, les dépôts de médicaments et tout autre établissement et lieux où sont détenues des substances vénéneuses ;
    • de délivrer le visa pour les médicaments, les réactifs de laboratoires d’analyses médicales et les dispositifs médicaux et d’en opérer le contrôle de qualité ;
    • d’établir les normes spécifiques de la pharmacopée et d’élaborer le formulaire national ;
    • de réglementer et d’assurer la promotion de la pharmacopée traditionnelle ;
    • de surveiller la circulation et l’emploi des stupéfiants et substances psychotropes et vénéneuses ;
    • de mettre en place un système de pharmacovigilance et d’assurer la mise en œuvre des décisions arrêtées à ce titre ;
    •   de réglementer l’exercice des professions de la biologie médicale de contrôler les laboratoires d’analyses médicales publics et privés ;
    • de délivrer le visa administratif pour les réactifs de laboratoire d’analyses médicales et les dispositifs médicaux et d’en opérer le contrôle de qualité ;
    • d’assurer l’application d’une politique nationale en matière d’analyses biomédicales dans les secteurs public et privé ;

    La Direction de la Pharmacie et du médicament comprend :

    • La Direction
    • Le secrétariat
    • Le bureau Assurance Qualité
    • Le Bureau de Gestion ;
    • Le bureau IEC (Information - Education - Communication)
    • La Division de la Législation, du Contentieux, des Etudes et de la Documentation ;
    • La Division du Contrôle Administratif des Médicaments ;
    • La Division des Stupéfiants et des Substances Psychotropes ;
    • La Division du médicament d’Analyses.

    Le bureau Assurance Qualité est chargé :

    • de veiller à la qualité du travail à la DPL en relation avec toutes les divisions et les bureaux ;
    • d’élaborer le manuel qualité de la DPL ;
    • de rédiger les procédures et de veiller à leurs applications.

    Le Bureau de Gestion est chargé des questions relatives au budget et au personnel.

    Le bureau IEC est chargé des questions relatives à l’usage rationnel des médicaments par les consommateurs.

    La Division de la Législation, du Contentieux, des Etudes et de la Documentation est chargée :

    • de préparer les textes législatifs et réglementaires relatifs à la pharmacie et au médicament ;
    • d’instruire les dossiers de demandes d’autorisation d’exercice de la pharmacie, notamment en matière de création, transfert, cession, gérance d’officines de pharmacie, de pharmacies hospitalières, d’établissements de fabrication, vente en gros ou distribution en gros de produits pharmaceutiques des secteurs public et privé, de dépôts de médicaments privés ou communautaires.
    • de veiller au respect des prescriptions des lois et règlements dans le domaine de la pharmacie et du médicament, en particulier dans le cadre de l’inspection des officines de pharmacie, des pharmacies hospitalières, des établissements de fabrication, de distribution ou de vente en gros des produits pharmaceutiques, du médicament d’analyses médicales, des dépôts de médicaments et, d’une manière générale, de tous les endroits où sont préparés, détenus, vendus ou distribués des médicaments ainsi que des substances vénéneuses ;
    • d’organiser la lutte contre le marché illicite des médicaments et l’exercice illégal de la pharmacie ;
    • de traiter les contentieux relatifs à la pharmacie et au médicament ;
    • d’effectuer les études dans le domaine de la pharmacie et du médicament ;
    • de rassembler et d’exploiter toutes les informations intéressant la pharmacie et le médicament.

    Le Bureau de l’Inspection de la Pharmacie est chargé :

    • de l’inspection des officines de pharmacie, des pharmacies hospitalières, des établissements publics et privés de fabrication, distribution ou de vente en gros de produits pharmaceutiques, du médicament d’analyses médicales, des dépôts de médicaments et, d’une manière générale, de tous les endroits où sont préparés, détenus, vendus ou distribués des médicaments ainsi que des substances vénéneuses ;
    • de veiller à l’application des lois et règlements dans le domaine de la pharmacie et du médicament et de traiter les contentieux y relatifs ;
    • d’organiser et de participer à la lutte contre le marché illicite des médicaments et l’exercice illégal de la pharmacie.

    La Division du Contrôle Administratif des Médicaments est chargée :

    • de préparer les réunions de la Commission Nationale du Visa, de la Commission Nationale de la Pharmacovigilance, de la Commission Nationale de la Pharmacopée et du Comité Technique Permanent d’Elaboration et de Révision des Listes Nationales de Médicaments et Produits Essentiels ;
    • d’instruire les demandes de visa et d’autorisation de débit, d’homologation et d’autorisation de diffusion de la publicité concernant les médicaments ;
    • de contrôler les documents relatifs à l’importation des médicaments ;
    • d’étudier la régularité administrative des dossiers d’enregistrement et fixer le prix de vente au public des médicaments et des dispositifs médicaux enregistrés ;
    • d’établir les monographies de la Pharmacopée et du Formulaire National et de promouvoir et réglementer la Pharmacopée traditionnelle ;
    • d’assurer la pharmacovigilance et la toxicovigilance pour les médicaments, les vaccins et les produits toxiques ;
    • d’assurer le contrôle de qualité des médicaments, des vaccins et des dispositifs médicaux ;

     

    La Division des Stupéfiants et Substances Psychotropes est chargée :

    • d’assurer la liaison avec les organisations et structures nationales et internationales compétentes dans le domaine des stupéfiants et des substances psychotropes ;
    • d’établir les besoins nationaux en stupéfiants et en substances psychotropes ;
    • d’établir les statistiques d’importation, d’exportation et de consommation ;
    • de délivrer les permis d’importation, d’exportation et d’achat des stupéfiants, des substances psychotropes et de l’alcool ;
    • de participer à la lutte contre l’usage abusif et le trafic illicite des stupéfiants et des substances psychotropes.
    Read more
  • Publication
    /1

    Lite haze pokin bakon duren fancos consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua suscipit lobortis nisl ut aliquip usto odio dignissim qui blandit praesent vero. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum.

    Read more
  • Que faire des médicaments non utilisés une fois le traitement terminé ?
    /1

    Les médicaments non utilisés après la prise du traitement doivent être rapportés, avec leur emballage, dans n’importe quelle pharmacie (pas forcément celle où ils ont été délivrés), en vue d’être éliminés par la filière Cyclamed.

    Il est déconseillé de stocker des médicaments non utilisés car les prendre sans avis médical peut être dangereux pour la santé : médicament inapproprié pour la pathologie, incompatibilité avec un autre traitement, ….

    Read more
  • Recyclage des médicaments : que faire des médicaments périmés et/ou usagés ?
    /1

    Un médicament périmé ne doit pas être jeté à la poubelle avec les ordures ménagères. Il en va de même pour ceux dont vous n’avez plus l’usage suite à la fin, l’interruption ou le changement d’un traitement médical.

    En effet, les substances contenues dans les médicaments sont nocives pour l’environnement et polluent les sols et les eaux. Les usines de retraitement des déchets ménagers et les stations dépuration ne sont pas en mesure de traiter les déchets médicamenteux.

    Pour que le recyclage de vos médicaments soit fait dans de bonnes conditions, vous devez les rapporter chez votre pharmacien. Depuis 2007, tous les pharmaciens sont tenus de récupérer les médicaments usagés et périmés gratuitement. Cette collecte concerne les comprimés, les gélules, les crèmes, les ampoules, les sprays, les ovules ou encore les sirops…

    C’est l’association Cyclamed qui s’occupe in fine de l’élimination et du recyclage des médicaments. Certains, pourront être incinérés et la vapeur produite par la combustion est utilisée pour chauffer ou éclaire des habitations.

    Read more
  • Respect des dates de péremption des médicaments
    /1

    A l’image des aliments, la durée de conservation des médicaments est limitée dans le temps. Leur date de péremption, indiquée sur l’emballage, doit impérativement être respectée afin d’éviter tout désagrément.

    En effet, les principes actifs contenus dans vos médicaments évoluent et peuvent s’altérer avec le temps. Consommer un médicament périmé est donc dangereux et vous expose à des effets indésirables.

    Il est recommandé de trier ses médicaments une à deux fois par an. Vous limiterez ainsi les risques d’ingestion accidentelle de médicaments périmés.

    Read more
Scroll to top